NotrePassé


Le fromage fin des québécois depuis 1893. 125 ans de modernité.

L’histoire du fromage OKA commence en 1893, lorsque le jeune et fringant Frère Alphonse Juin, maître fromager à l’Abbaye française de Notre-Dame-du-Port-Salut, vient s’établir dans la communauté trappiste de Deux-Montagnes, à Oka, Québec.

Cette année-là à l’abbaye, entre deux je-vous-salut-marie, le Frère Juin crée le fromage OKA, qui remporte subséquemment le prix du meilleur nouveau produit au Salon Agri culturel de Montréal. Jadis, on n’avait pas de site web pour s’en vanter, donc permettez-nous de le faire ici, 125 années et plusieurs autres prix plus tard.

Il n’y a pas à dire, à cette époque-là, le Frère Juin ne chôme pas ! Il produit plus de cinquante meules par mois pour les trappistes ainsi que pour fournir le marché montréalais. Les québécois se laissent séduire par le fromage OKA, qui se distingue du cheddar original par son goût crémeux et la texture demi-ferme.

Un savoir-faire

à l’épreuve du temps

Comme toute bonne tradition, celle de la fabrication du fromage OKA fut transmise dans les règles de l’art. C’est en 1981 que les maîtres fromagers trappistes enseignent leur savoir-faire et la recette secrète du fromage OKA aux maîtres fromagers de la coopérative Agropur, permettant ainsi à ce fleuron de l’agroalimentaire québécois de perdurer dans le temps et dans les assiettes des générations à venir.

L’histoire ne mentionne pas si le transfert de connaissance s’est fait accompagné de bon vin de messe, mais espérons-le.

Fromage OKA 101

Un procédé de fabrication supercentenaire, un goût inspiré de 1893.

NotrePrésent


Générations OKA – 125 ans d’excellence

Quand on se fait demander quel est le secret de la longévité du fromage OKA, on ne peut s’empêcher de radoter un peu. Que voulez-vous, c’est plus fort que nous, on a 125 ans!

On a envie de vous parler de ses débuts modestes, mais audacieux. Parce que ç’a en a pris de l’audace pour se lancer dans la création d’un nouveau fromage dans un marché traditionnellement dominé par le cheddar.

On a aussi envie de vous dire que le fromage OKA, bien c’est bon avec tout. C’est peut-être aussi ça le secret de sa longévité ? La polyvalence, l’audace ou un doux mélange des deux? Ne pas s’en faire avec les normes, essayer de nouvelles choses, oser faire autrement tout en gardant les deux pieds bien ancrés dans l'essentiel. Vous aimez manger votre fromage OKA avec de la soupe le matin, avec du poulet frit sur l’heure du lunch ou avec vos gaufres pour souper?

Tout ça,c’est OK si c’est OKA.

En parlant d’essentiel, ça nous fait penser, l’essentiel c’est différent pour tout le monde. Pour nous, c’est entre autres le respect de la recette originale et la qualité du produit.

Et ce n’est pas parce que nous avons à cœur la tradition qu’on n'aspire pas à évoluer avec le temps encore et toujours. En passant, on est maintenant sur les médias sociaux. On s’est dit que tant qu’à être dans votre assiette au quotidien on pourrait bien aller vous parler sur les internet chaque jour aussi!

Finalement, on vous dirait aussi que même si on a plus de 125 ans, on aime toujours autant collaborer. Avec vous, bien entendu, parce que pour produire l’excellence, ça prend d’excellents clients, mais aussi du travail et de la minutie et ça, ça ne se fait pas tout seul, les doigts dans le nez en criant ciseaux. Ça prend une équipe de gens dédiés qui donnent le meilleur d’eux, pour créer un fromage de la meilleure qualité qui soit.

NotreFutur


Revenez demain pour notre futur.

On a beau avoir 125 ans, on n’est toujours pas capable de prédire de quoi sera fait l’avenir. Toutefois, on peut vous garantir une chose: la même passion du fromage OKA pour les 125 prochaines années et peut-être une ou deux automobiles volantes.